Alors que l’on estime le nombre de vols de vélos en France à 400.000 chaque année (sachant que seule une personne sur deux déclare un vol de vélo à la police ou la gendarmerie), s’assurer de la provenance légitime des vélos sur notre plateforme est notre priorité. 

Nous suivons des règles extrêmement rigides afin de vérifier la provenance de tout vélo mis en vente sur notre plateforme :

1. Nous nous assurons que le vendeur possède bien le chargeur et la clé de la batterie

Chaque vélo neuf est vendu avec un chargeur d’origine et la clé de la batterie. Si le vendeur d’un vélo ne dispose pas du chargeur ou de la clé de batterie, nous n’acceptons pas le vélo. 

2. Nous faisons remplir un certificat de cession au vendeur qui inclut son identité

Savoir à qui nous achetons un vélo est essentiel. Chaque achat fait l’objet d’un certificat de cession : l’identité du vendeur est vérifiée et y est renseignée, de manière à assurer un suivi du cycle de vie du vélo. 

3. Pas de liquide : nous payons exclusivement par virements bancaires 

Nous utilisons uniquement les virements bancaires afin de nous assurer de la traçabilité de chaque transaction. Ceci nous permet d’avoir une preuve d’achat supplémentaire et de retracer l’historique d’un vélo en cas de problème.

4. Marquage des vélos

Afin de freiner les vols et le recel, les professionnels ont l'obligation de vendre des vélos marqués depuis janvier 2021 s'ils sont neufs et depuis juillet dernier, si ce sont des occasions. C’est pourquoi nous vérifions le marquage de chaque vélo acheté. S’il est marqué, nous vérifions qu’il n’est pas présent dans la base des vélos identifiés comme volés. S’il n’est pas marqué, nous apposons un marquage Bicycode afin de réduire le risque de vol futur, dans le respect de la réglementation en vigueur. Pour plus d'information n'hésitez pas à consulter www.bicycode.org.

 

Photo by Markus Spiske

14 décembre, 2021 — Kamilla Lambotte