Peut-on faire du sport avec un vélo électrique ?

Même les aficionados du vélo classique ont changé d’avis, le vélo électrique est bien une activité de cycliste.

Il est vrai que pédaler sur un vélo, qu’il soit électrique ou non, est une source d’exercice. Il suffit d’être à l’écoute de son corps et de prendre conscience des mouvements effectués pour s’apercevoir que bien des muscles sont sollicités et ils ne se trouvent pas seulement dans les jambes.

Mais les bienfaits du vélo électrique ne s’arrêtent pas là. Pratiquer cette activité physique serait garant de notre santé physique et psychologique et de notre silhouette, on vous explique comment.

Le vélo électrique est bon pour la santé

De nombreuses études ont démontré les bénéfices de l’activité physique sur la santé. Une étude menée par l’université de Glasgow sur 5 ans et publiée dans le British Médical Journal (BMJ), a prouvé que la pratique quotidienne du sport favorise une baisse significative du risque de cancer ou de maladies cardiovasculaires.

Attention cependant, les personnes qui n’ont pas fait de sport depuis un certain temps, doivent reprendre en douceur pour éviter les accidents physiques mais aussi cardio-vasculaires.

Dans ce cadre précis, faire du vélo électrique s’avère bénéfique. L’assistance au pédalage permet une reprise de l’activité physique en douceur. Pratiquer quotidiennement le cyclisme sur VAE, vous permet de gagner en endurance, en vitalité, en capacité pulmonaire et en renforcement cardiaque.

Pourquoi dès lors, ne pas l’intégrer dans un trajet domicile-travail, et répondre en cela aux préconisations de l’OMS qui recommande 30 min de sport par jour pour diminuer les risques de mortalité ?

D’autres bienfaits sont associés à la pratique régulière d’une activité physique et peuvent être particulièrement associées à la pratique du vélo électrique, comme la baisse du niveau de stress, l’évacuation des tensions de la journée, un bien-être accru par le fait de pédaler en plein air.

Enfin notons qu’alors que le sommeil est souvent au cœur des préoccupations de chacun, vous améliorez ostensiblement la qualité du vôtre de façon naturelle.

Cyclisme et pollution, faisons le point

Faire du vélo en ville peut-il être inquiétant à cause de la pollution ? En effet, il est légitime de se demander si pédaler au milieu des voitures ne serait pas contre-productif pour notre santé. Une étude de l’Observatoire Régional de Santé d’Île de France a montré que les bienfaits que retirent les cyclistes de la pratique régulière du vélo surpassent très largement les effets indésirables de la pollution. Vous ingérez moins de polluants que les automobilistes immobiles dans leur habitacle, coincés dans les bouchons, d’ailleurs vous, les bouchons, vous ne les subissez pas.

Le vélo électrique, l’endurance et la balance

L’endurance

Faire du vélo électrique n’est pas possible si vous ne pédalez pas. Certes vous déclenchez l’assistance électrique en actionnant les pédales, mais le fait est que pour avancer vous devez faire de l’exercice. Le niveau d’assistance pouvant être réglé, vous reprenez le sport en douceur, sans trop souffrir vous parcourez de plus longues distances en travaillant vos muscles et votre endurance.

Le vélo électrique est par ailleurs particulièrement conseillé pour les personnes en phase de rééducation, les séniors, les personnes en surpoids car il favorise une activité physique douce et en plein air.

Bon à savoir : la pratique du vélo électrique est un sport dit « porté » c’est-à-dire que contrairement à d’autres sports il ménage vos articulations, vos hanches, vos genoux et vos chevilles.

La balance

Pédaler sur un vélo électrique correspond à la pratique de la marche en montée sur un rythme modéré et sur une longue distance. Vous perdez donc des calories comme dans toute activité cardio vasculaire. Associé à une alimentation équilibrée,  vous verrez rapidement les résultats de votre pédalage quotidien sur la balance.

Le vélo électrique et ma ligne

Le vélo fait travailler un ensemble de muscles conséquents. En effet loin des idées reçues c’est bel et bien tout le corps qui est sollicité.

Bras, jambes, abdos, posture, l’ensemble du corps participe au fait d’avancer et de se maintenir en équilibre. A ce titre, faire du vélo électrique s’avère être un sport complet.

Le vélo électrique versus le vélo classique

Ce qui s’applique au vélo électrique est valable au vélo classique, mais alors, les bienfaits sont-ils réellement les mêmes ?

Une étude menée dans 7 villes européennes l‘a démontré. Les trajets effectués à vélo électrique sont plus longs et/ou plus fréquents que ceux effectués à vélo classique. L’activité physique est donc quasiment la même in fine. De plus, les possesseurs de vélos électriques sont plus enclins à laisser la voiture au garage.

Les aficionados du vélo classique ont été convaincus et vous ?