À bien des égards, l'entretien d'un vélo électrique est semblable à celui d’un vélo classique. Car en dehors de la partie moteur et de la batterie, ils ont exactement le même fonctionnement !

Du nettoyage à l’optimisation de votre batterie en passant par les mises à jour logicielles, voici tout ce que vous devez savoir sur l’entretien de votre VAE.

C’est parti !

L’entretien du vélo électrique est-il si différent du vélo classique ?

Un vélo électrique, comme tout autre vélo, a besoin d'un entretien régulier.

En effet, nettoyage et entretien régulier permettent une utilisation sûre et fluide de votre VAE, ce qui contribuera à prolonger la durée de vie de la batterie et du moteur.

Nos conseils :

À chaque utilisation : gardez votre vélo propre, la transmission bien lubrifiée et les pneus correctement gonflés.

De manière régulière : Surveillez l’usure des éléments de transmission (chaîne, pignons, plateau), des câbles et de vos plaquettes de frein. Vérifiez également le serrage des différents éléments de votre vélo.

Pignons et chaîne de vélo électrique

À cela s’ajoute quelques spécificités du vélo électrique :

  • Prenez soin de votre batterie pour prolonger sa durée de vie.
  • Faites mettre à jour le système du vélo.
  • En cas de problème ou de message d’erreur, prenez contact avec un vélociste pour effectuer un diagnostic, n’essayez jamais de démonter le moteur ou la batterie.

Certains composants, en particulier la transmission (cassette, chaîne et plateaux), sont soumis à des forces plus importantes que sur un vélo classique. Cela peut entraîner une usure plus rapide, il vous faudra donc les surveiller si vous roulez beaucoup.

Voyons maintenant ce que vous pouvez faire par vous-même pour entretenir votre vélo.

Le nettoyage de votre vélo électrique

La saleté et la boue accélèrent l'usure des composants, mélangées à l'eau et à la graisse, elles peuvent former une pâte qui aggrave la situation. 

Voici nos conseils pour nettoyer votre vélo à assistance électrique :

Étape 1 : Rincez votre vélo à l'eau pour dégrossir et enlever la terre accumulée. N’utilisez pas de jet à haute pression car malgré l'étanchéité des composants, à haute pression l'eau peut s'infiltrer malgré tout. D'autre part, si vous utilisez une pression trop forte, vous risquez d'endommager les composants les plus fragiles.

Étape 2 : Nettoyez le cadre avec une éponge et du savon dégraissant pour venir à bout des salissures tenaces. Pour les éléments de transmission, l’utilisation d’une brosse vous facilitera la tâche.

Étape 3 : La chaîne doit elle aussi être nettoyée pour retirer l'excédent de graisse et de saletés. Pour un nettoyage efficace, munissez-vous d'un pinceau et d'un nettoyant dégraissant adapté. Nous préconisons le nettoyant Muc-Off Bio Drivetrain Cleaner qui est inoffensif pour votre mécanique et pour la planète ! 

Pour nettoyer votre chaîne facilement :

  • Enduisez votre pinceau de dégraissant.
  • Surélevez la roue arrière.
  • Plaquez les poils du pinceau sur la chaîne et pédalez en arrière.
  • Utilisez ensuite une brosse double ou à défaut deux brosses à dents pour atteindre le dessus et le dessous de la chaîne et pédalez à nouveau.
  • À l'aide d'un chiffon sec, essuyez votre chaîne et laissez là sécher.
  • Pour finir, ajoutez un peu de lubrifiant. Vous êtes prêt à repartir !

Le nettoyage de la chaîne en détails : https://www.youtube.com/watch?v=Bk7JGv6wuyE 

À quelle fréquence on nettoie ? 

  • À chaque sortie salissante si vous êtes féru de VTT ou si vous roulez dans des conditions difficiles (pluie, route salée, …). 
  • 1 à 2 fois par mois dans des conditions normales et selon votre utilisation.

Prenez soin de votre batterie !

De manière générale, la batterie du VAE est l'élément le plus cher à remplacer (compter entre 500 et 800€). 


Bien que son vieillissement soit inévitable puisqu’elle a une durée de vie limitée, vous pouvez ralentir le processus de détérioration de votre batterie :

  • Attention au stockage : si vous n’utilisez pas votre batterie pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois, il est recommandé de la retirer du vélo et de la stocker à l’abri de la lumière, à une température comprise entre 10 et 20°C. La cave est l’endroit idéal pour stocker votre batterie jusqu’au retour des beaux jours !
  • Les chocs : les batteries sont sensibles aux chocs et une chute à hauteur d’homme peut l’endommager définitivement. Soyez bien vigilant lorsque vous la retirez du vélo ! Si votre batterie ne fonctionne plus après une chute, un diagnostic devra être réalisé.
  • Décharge et recharge : Pour augmenter la durée de vie de votre batterie, évitez de la laisser complètement chargée ou déchargée pendant de longues périodes. Si vous n’utilisez pas le vélo pendant un long moment, pensez tout de même à recharger un minimum la batterie pour éviter qu’elle ne reste vide trop longtemps. Selon le fabricant Bosch, une charge de 30 à 60 % est idéale pour un stockage à long terme.

Bon à savoir : la durée de vie de votre batterie dépend de son type mais aussi de la qualité de ses composants. En général, cette donnée est indiquée par le fabricant.

Pour vous donner une idée, voici un récapitulatif :

  • batteries au lithium : 1000 cycles
  • batteries au nickel : 500 cycles
  • batteries au plomb : 300 cycles

Et après le nombre de cycles indiqué par le fabricant ? Ce nombre de cycles est donné à titre indicatif, il représente le nombre de cycles de charge que votre batterie peut subir sans voir son autonomie (trop) se dégrader. 

Une fois ce nombre dépassé, vous pouvez tout à fait continuer à utiliser votre vélo électrique sans remplacer la batterie si l'autonomie reste suffisante pour votre utilisation !

La mise à jour logicielle de votre vélo

La plupart des fabricants de vélos électriques offrent des mises à jour applicatives régulières.

Selon la marque et le système du moteur de votre vélo, ces mises à jour du micrologiciel peuvent contribuer à augmenter le couple, à prolonger la durée de vie de la batterie ou à fournir d'autres mises à niveau utiles.


Rien ne vous oblige à vous rendre chez votre revendeur à chaque nouvelle mise à jour. À moins qu’il ne s’agisse d’une correction importante, vous pouvez considérer qu’une mise à jour annuelle lors de la révision est suffisante.

Combien coûte l’entretien d’un vélo électrique ?

Si vous devez faire appel à un professionnel, voici les prix auxquels vous pouvez vous attendre pour les opérations les plus courantes :


Prestations

Tarifs constatés

Forfait révision

60 à 100 €

Crevaison

30 €

Réglage dérailleur

15 €

Changement de chaîne

15 €

Changement de pédalier

20 à 25 €

Changement de cassette

20 à 25 €

Réglage des freins

20 €

Changement de patins

20 €

Changement de plaquettes

20 €

Purge des freins hydrauliques

30 à 40 €

Dévoilage de roue

20 à 30 €

Diagnostic batterie/moteur

30 à 50 €

Changement connectique

25 €

Changement contrôleur

35 €

Changement capteur de pédalage

25 €


Ces tarifs ont été constatés en juin 2021 par l’association UFC Que Choisir, ils ne comprennent pas le prix des pièces détachées, seulement la main d'œuvre.

Reparation de velos electriques

Concernant la mise à jour du Système Bosch, le tarif moyen que nous avons pu constater est de 25€.

Bon à savoir : Une révision vous coûtera entre 60 et 100€ mais permet de contrôler tous les points critiques de votre vélo ! Voici ce qu’une bonne révision doit comprendre :

  • Réglage des freins avant et arrière ainsi que de la tension des câbles.
  • Purge des deux freins (huile comprise)
  • Vérification de tous les serrages
  • Réglage du jeu de direction
  • Dévoilage des roues
  • Pression des pneus et contrôle de l’état général
  • Lubrification de votre transmission
  • Vérification de l'usure de votre transmission : chaîne, cassette, plateaux
  • Réglage des dérailleurs avant et arrière. 

Ce que vous devez retenir

  • Donnez de l’amour à votre vélo en le nettoyant régulièrement !
  • Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus, ne roulez pas sous gonflé.
  • Surveillez l’usure des éléments mécaniques de votre vélo : chaîne, pignons, câbles, freins…
  • Prenez soin de votre batterie pour allonger sa durée de vie.
  • Faites une révision annuelle pour les mises à jour logicielles mais aussi pour faire le bilan sur l’état de votre vélo.

Bonne route :).



07 juin, 2022 — Kamilla Lambotte
Balises: Entretien