Pourquoi un VTT électrique ?

Le cycliste aguerri aimera booster ses performances : encore plus d’agilité, de puissance et de sensations ressenties grâce à l’assistance électrique. Le cycliste novice pourra quant à lui parfaire sa technique et prêter attention à son environnement sans avoir à concentrer tout son mental sur la route ou le passage d’obstacles.

Comment choisir son vélo tout terrain électrique ?

Il existe deux sortes de VTT électrique :

  • Le VTTAE : le plus courant. Il est équipé d’un moteur de 250 Watts de puissance max pour une assistance jusqu’à 25 km/h pour peu que vous pédalez.
  • Le Speedbike : il autorise une vitesse allant jusqu’à 45 km/h, ce qui fait qu’il bénéficie d’une législation à part. Considéré comme un véhicule à moteur, il doit être immatriculé et avoir une carte grise. Il doit être assuré et sa conduite ne peut se faire sans le port d’un casque et de gants. Il ne peut circuler sur les pistes cyclables.

Quel moteur pour un VTT à assistance électrique (VTTAE)

Le moteur est placé au niveau du pédalier dans la majeure partie des VTT électriques. En effet, afin de garantir une répartition optimale du poids, en permettant un centre de gravité bas, le moteur pédalier offre un ratio efficacité/fiabilité des meilleurs. Le moteur d’une puissance de 250 Watts commun à tous les VTTAE, propose un couple allant de 40 à plus de 90 nm pour les vélos les plus puissants. Concrètement plus la puissance du couple est élevée et plus les accélérations seront vives sur un vélo nerveux.

La batterie, un élément clé

Elle se situe de plus en plus souvent intégrée dans le cadre, mais elle peut être placée sur le tube inférieur. Sa puissance est exprimée en Watts par heure (tension en volts multipliée par la capacité en Ampère-heure). Les batteries de VTT se situent entre 250 et 600 Wh (watts/heure) sachant que plus la puissance de la batterie est élevée, plus l’autonomie est importante.

Un ordinateur de bord pour une conduite optimisée

Qu’il affiche juste l’essentiel c’est-à-dire la vitesse, la distance parcourue, le niveau de batterie ou qu’il soit sophistiqué au point d’intégrer un GPS, une connexion Bluetooth ou une prise USB, il est indispensable pour une utilisation optimale de votre VTT.

La constitution

Toutes les configurations des VTT classiques du VTT sont possibles ; semi-rigide, tout suspendu avec des roues de 27,5 ou 29 pouces…Le matériau du cadre et de la fourche sera différent, aluminium dans la plupart des cas, choisi pour sa robustesse et d’intégration de la batterie.

Le poids

Fort de tous ces équipements supplémentaires, le VTTAE pèse plus lourd qu’un VTT classique. Il vous faudra compter en 5 et 8 kg de plus. Ces éléments seront à prendre en considération lors de l’achat.  

Voir plus